Rechercher
  • ericgirard6

Exemple de constat - rapport d'Inspection en bâtiment JE

Lors de l’inspection des façades du bâtiment, nous avons noté l’absence de drainage au bas du revêtement d’agrégat. En piquant la fourrure (forenze) au bas du revêtement, nous avons pu confirmer que celui-ci ne montre pas de signes de détérioration et de pourriture, nous avons cependant noté qu’il est cerné par endroit. Au coins des portes et des fenêtres, et à la jonction des moulures décoratives, nous avons aussi noté la présence de cernes sombres et des dommages au revêtement.

Une moulure de départ, spécifiquement conçu pour cet usage, doit être utilisée à la base du mur afin de permettre un bon support et éviter la déformation et le décollement du revêtement. Un égouttement adéquat et une aération de l’arrière du revêtement doivent être prévus, généralement par la mise en place de fourrures verticales.

L’absence de ventilation derrière le revêtement empêche l’écoulement de l’eau qui pourrait s’y accumuler. Avec le temps, l’accumulation d’eau risque de provoquer la détérioration du bois et l’infiltration d’eau derrière la membrane de revêtement intermédiaire. Cette situation pourrait favoriser l’apparition de moisissures et endommager la structure du bâtiment.

Nous vous conseillons de consulter un entrepreneur qualifié afin de faire évaluer et corriger cette situation.

Étant donné que le stucco d’agrégat est un matériau poreux et qu’il peut absorber l’eau, nous vous conseillons de dégager la neige avec lequel il est en contact afin d’éviter la corrosion du grillage d’acier qui le supporte et la détérioration de la structure du bois qu’il protège.



1 vue0 commentaire