top of page
Rechercher
  • ericgirard6

GAZ RADON

Dernière mise à jour : 1 déc. 2022


Le radon provient de la décomposition naturelle de l’uranium et du radium présent dans la croûte terrestre. En se décomposant, le radon provoque la formation de « Produit de Décomposition du Radon » (PDR) dont le Polonium 218 et le Plomb 214, des éléments solides. Le radon est un gaz lourd qui aura tendance à s’accumuler au sous-sol.


Le radon peut s’infiltrer dans les bâtiments, surtout par les fondations (ouvertures). Il peut s’accumuler et atteindre des concentrations qui peuvent entraîner un risque pour la santé des occupants. Le radon est un gaz qui n’a pas d’odeur, de goût ou de couleur. Lorsqu’il s’échappe dans l’atmosphère, il est dilué et ne pose aucun risque. Par contre, dans les espaces clos comme les bâtiments, il peut atteindre des concentrations très élevées qui peuvent poser un risque pour la santé.

Le radon est la 2e cause du cancer des poumons au Canada après le tabagisme. Le radon représente 1/20 de risque de cancer des poumons chez les non-fumeurs et 1/3 pour les fumeurs. Le radon cause 3200 décès par année au Canada, dont 1000 au Québec.


Voici quelques exemples des points d’infiltration possibles: les voies de pénétration, canalisations, percements de la dalle, fissures dans la fondation ou la dalle, retrait de la dalle flottante, présence ou non de sol apparent et non-scellé dans le vide sanitaire ou vide technique, un bassin de captation avec une pompe sans couvercle scellé, etc.

Pour les endroits où les personnes demeurent un minimum de 4 heures par jour, comme les pièces d'un sous-sol avec un faible taux de ventilation ou un rez-de-chaussée au-dessus d’un vide sanitaire, Santé Canada recommande que, lorsque le taux de radon excède 200 Bq/m3 sans excéder 600 Bq/m3, des mesures d’atténuation soient prises entre 2 et 3 ans. Lorsque le taux de radon excède 600 Bq/m3, des mesures d’atténuation sont recommandées dans l’année en cours. Selon l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, un seuil maximal de 100 Bq/m3 seulement est nécessaire pour apporter des correctifs.

Il n’existe pas de région sans radon au Canada. Bien que ces concentrations varient d’une région à l’autre, aucune habitation n'est exempte de risque. La seule façon de savoir si une maison a une concentration trop élevée de radon est d’effectuer un test de mesure, quel que soit son emplacement géographique.


Le seul moyen de savoir s’il y a du radon dans une habitation est de le mesurer à l’aide d’un détecteur spécialisé.

Contactez-nous dès maintenant pour une analyse professionnelle avec un rapport détaillé.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page