Rechercher
  • ericgirard6

Mortier de la cheminée dégradée

Exemple de constat - rapport d'Inspection en bâtiment JE


Lors de l’inspection, nous avons noté la présence de joint de mortier friable et dégradé sur les façades de brique de la cheminée. On observe des ouvertures et des fissures dans les joints, entre les briques.

Les joints de mortier du revêtement de brique permettent de maintenir les briques en place et agissent comme matériel “sacrificiel” afin de protéger la brique contre les infiltrations d’eau et le gel.

Dans leur condition actuelle, les joints n’offrent plus le support requis aux briques, permettent la dégradation de ces dernières, et éventuellement le détachement de celles-ci. Une cheminée fissurée peut permettre au gaz de combustion de s’échapper et contaminer l’intérieur du bâtiment. Cette situation comporte un danger d’asphyxie pour les occupants.

Les bâtiments en maçonnerie nécessiteront inévitablement des travaux de conservation destinés à prolonger leur durée de vie utile. Le rejointoiement des joints de mortier est une intervention qui s'inscrit généralement dans un programme d'entretien régulier afin de rétablir la résistance aux infiltrations d'eau de la maçonnerie et de préserver son intégrité.

Nous vous recommandons de consulter un maître maçon afin d’évaluer les coûts et corriger immédiatement cette situation.



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout